Les chroniques d’un Sportif


Un taux hormonal au dessus de la moyenne, parfois lourdingue et bruyant, mes muscles sont saillants et bandés, mon T-shirt quand ce n’est pas un marcel laisse apparaître mon travail dans les salles de musculation, je suis inscris dans un club de sport co et bois de l’eau. J’aime les sorties, les potes, les meufs. Avec mes potes on se mare beaucoup, fin de la blague, sourire en coin, rarement bière en main, vous m’avez reconnu je suis un Sportif.

Hors de question que je me laisse aller une seconde, à chaque excès une tarte ou un malheureux bout de fromage je fais une pompe ou deux abdos. Je connais mon corps et toutes ses aspérités par cœur, je l’aime comme ma voiture, le surveille comme le lait sur le feu et le regarde bientôt plus que ma femme. Je crois, dans le fond que je le préfère à ma femme, je me ferai l’amour si mon corps était d’accord.

Pour moi tout est prétexte à faire de l’exercice. Lorsque je fais les courses, je prends les pondéreux çà fait les biceps, au travail je suis toujours volontaire pour faire les photocopies à l’étage çà fait les jambes, j’ai ajouté un poids à la souris de mon PC, çà fait l’avant bras et j’encourage ma femme à suivre mon exemple, çà lui fait les pieds. Pour être équilibré il faut être creux, dense et bombé, la vie est un perpétuel combat contre la gravité et je serais grave de ne rien faire.

Je pars au boulot à vélo, monte les marches de l’entreprise à cloche pied, des pompes quand mon boss à le dos tourné, je cours entre midi et deux et fais 2h de footing le soir avant de manger. Je dors en équerre et porte ma femme quand je lui fais l‘amour, son poids est tel que j’ai du changer tous mes T-shirt de deux tailles. Je regarde les films du dimanche avec un casque pour renforcer mon cou et ne touche jamais le sol lors des repas entre amis, pour renforcer ma ceinture abdominale. Si je suis le seul à le faire, je serai aussi le seul à me taper la classe à la plage cet été.

Devant tant d’attention portée sur mon bien être et mon corps certains m’imagine gay, s’il ils savaient combien j’ai soulevé avant qu’on me mette le grappin dessus, ils se mettraient à la muscu. Qu’es-ce que vous croyez ? Tout le monde veut le corps de Brad Pitt dans Snatch, ceux qui disent le contraire sont des menteurs. Moi j’ai le ventre plat, le V, la croix sur les cuisses, mon corps est dur un peu partout et ma grosse veine bleue gonfle quand j’exerce, alors si tu savais ce que je pense des mauvaises langues de putes…

Développer une activité entraîne généralement l’atrophie d’une autre c’est pourquoi mon cortex s’est quelque peu atrophié et je vais probablement finir seul à me masturber, j’aurais eu un corps qui tue. Vous n’imaginez pas le plaisir de se déplacer avec des muscles d’aucune utilité dans la vie qu’on mène, je m’aime. Quant à ma femme, plus je la porte, moins elle marche, plus elle est contente, plus elle grossi, plus elle est lourde et plus je prends du muscle quand je l’a porte.

Que demander de plus ? Si ce n’est changer de compagne quand elle sera trop grosse et moche pour mériter le fatal apollon narcissique que je serai devenu.

Gary.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s