Extrait de « La Femme penchée »


(…) De temps à autres, la femme mordait sur la route, tenant un sac à provisions dans sa main droite. Fût-ce le poids de sa charge, elle penchait de manière étrange, insolite, du même côté et légèrement en avant. On aurait pu croire que sa hanche était décalée, mais un examen attentif démontrait qu’il n’en était rien. Eût-elle été plus âgée, possédât-elle une bosse dans le dos, cette démarche aurait paru moins troublante. Mais il s’agissait d’une femme jeune, bien proportionnée, le dos droit malgré l’infléchissement qui donnait une allure extravagante à sa démarche. Elle avançait ainsi, d’un rythme maintenant soutenu, bien que souffrant du froid mordant, enveloppée dans son manteau. Aux pieds, point de talons aiguilles inutiles, ni de gros sabots d’un autre temps, mais de simples bottines tout ce qu’il y avait de banales. Ce n’était donc pas ses pieds qui la faisaient souffrir. Au demeurant, elle ne claudiquait pas et cela n’aurait pu expliquer son inclinaison, moitié sur le côté droit, moitié vers l’avant. On eût dit qu’elle avait pris le pli à force de se tenir ainsi, comme si son corps était lesté de quelque charge invisible. En tout point cette jeune femme ne se distinguait guère de ses semblables, mais cette anomalie qui la faisait incliner était le détail imparable qui captait les regards curieux et interrogateurs.

JB Auteur, pour le Dageneration’s Post – Jeudi 1er Juillet 2010 –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s